Actualités

ParLe Bureau

Circuits Départementaux

Toutes les infos seront bientôt disponibles sur le site et le Facebook du CDE 17. Cette année, le comité organise ses circuits départementaux sous le signe du développement durable, puisqu’ils seront sans plastique. En effet, gobelets et barquettes de frites plastiques céderont la place à des matières plus respectueuses de l’environnement.

Les résultats du concours seront consultables en temps réel, et les résultats du circuit à la fin de chaque manche grâce à notre partenaire Horses & Competitions.

Retrouvez le règlement officiel, les partenaires, ainsi que la liste des étapes dans chaque discipline sur notre page dédiée aux circuits départementaux.

Début des festivités le 4 octobre 2020.

ParLe Bureau

Covid-19 : Préparez la rentrée

Dans un contexte sanitaire particulier lié au Covid-19, le CDE vous rappelle l’importance du respect des gestes barrières en cette rentrée 2020. Afin de vous aider, la Fédération Française d’Équitation mets à votre disposition toutes les informations sur son site internet. Nous vous mettons en lien ci-dessous les documents essentiels à la reprise des cours dans les centres équestres :

La Fiche de reprise des activités équestres FFE (pdf, 575,88 kB)  qui remplace l’ensemble des publications précédentes. Cette dernière sera actualisée en fonction des directives gouvernementales liées au Covid-19. Elle comprend :

  • Les règles générales pour la pratique, en club, sur la voie publique et lors de compétitions ;
  • Les aménagements imposés par le contexte sanitaire ;
  • Le protocole d’organisation des compétitions équestres.

Vous pouvez également télécharger le kit de reprise sur le site de la fédération : https://mediaclub.ffe.com/. Ce dernier récapitule toutes les préconisations mises en place dans le cadre de la lutte contre le covid-19.

N’hésitez pas à contacter votre CDE pour toutes informations complémentaires : https://equitation-charentemaritime.fr/contacter-le-comite/

Source Fédération Française d’Équitation.

ParLe Bureau

Mutilations d’équidés : les recommandations de la Gendarmerie Nationale

Face à la multiplication des cas de mutilations d’équidés, propriétaires, acteurs de la filière et pouvoirs publics se mobilisent. Aussi le CDE 17 relaie les recommandations faites par la Gendarmerie Nationale. A l’heure actuelle de nombreuses pistes sont étudiées pour expliquer ces mutilations : challenge macabre lancé sur internet, un défi, un rituel satanique … Aucune piste n’est écartée.

Bien que le département de la Charente Maritime semble épargné pour l’instant, effectuez un contrôle quotidien des chevaux en pâture. Si lors d’une visite, vous relevez un comportement suspect, contactez le plus rapidement possible le 17.

La Fédération Française d’Équitation se porte partie civile auprès des propriétaires touchés par ces actes de cruauté dès lors qu’une plainte a été déposée.

Cliquez ici pour lire un article sur le sujet publié dans l’Express.

ParLe Bureau

Nouveautés 2020 et 2021 pour le projet sportif fédéral

À l’occasion de son dernier communiqué, la Fédération Française d’Équitation nous présente deux projets sportifs pour 2020 et 2021.

Un projet sportif pour chacun, des circuits d’excellence pour les meilleurs.

« Le Meeting de Fontainebleau » proposera un événement participatif pour les cavaliers Amateur.

Le « Critérium de France » proposera un événement sélectif pour les cavaliers Poney, Club, Amateur et Pro.

Serge Lecomte, Président de la FFE

L’objectif du premier est de créer un grand rassemblement pour les cavaliers Amateurs, ayant lieu au mois de juillet, à travers des championnats par thèmes. Le site emblématique de Fontainebleau accueillera les participants sélectionnés selon leurs résultats en compétition sur l’année, tous niveaux confondus.

Le Critérium de France était initialement prévu pour 2021. La FFE le met en place dès la fin de l’année pour re-dynamiser la compétition équestre, tout en le distinguant des championnats de France. La sélection se fera au niveau départemental dans un premier temps, puis régional, par l’association possible des championnats départementaux et régionaux.

De plus, le projet s’inscrit dans une démarche responsable en favorisant la compétition de proximité. Le CDE se chargera de labelliser les concours Poney / Club, et le CRE les concours Amateur, Tournée des As, et Pro.

Les dates d’épreuves viendront prochainement s’ajouter dans la rubrique « Évènements ».

Règlements et dates 2020 :

Crédits photo : Martial BACQUET – CC BY-SA 3.0

ParLe Bureau

Aide financière exceptionnelle pour les centres équestres

Une aide financière forfaitaire de 120€ par équidé (dans la limite de 30 équidés) est mise en place pour venir soutenir les centres équestres et poney-clubs affectés par la crise sanitaire.

Conditions d’éligibilité

  • Exercer une activité d’animation, d’enseignement ou d’encadrement de l’équitation ouverte au public ;
  • Être propriétaire ou détenteur d’équidés et en assurer la charge exclusive pour l’exercice de l’activité citée ci-dessus ;
  • Avoir débuté cette activité avant le 16 mars 2020 ;
  • Ne pas avoir déposé de déclaration de cessation de paiement au 16 mars 2020 ;
  • Ne pas être, au 31 décembre 2019, qualifié d’entreprise en difficulté au sens de l’article 2 du règlement (UE) n° 651/2014 de la Commission du 17 juin 2014 susvisé.

Le dispositif ne prend pas en compte les équidés confiés en pension et les équidés dédiés à l’élevage. L‘Institut Français du Cheval et de l’Équitation (IFCE) assurera l’instruction des demandes et se porte organisme payeur. Il met ainsi à disposition une plateforme accessible en ligne pour effectuer les demandes d’aide financière. Veillez à déposer vos demandes avant le 24 juillet.

La notice explicative de l’IFCE est également téléchargeable au format PDF.

Références :

  • Décret n° 2020-749 du 17 juin 2020 portant création d’un dispositif d’aide exceptionnelle pour les centres équestres et les poneys clubs recevant du public touchés par les mesures prises pour ralentir la propagation de l’épidémie de covid-19
  • Arrêté du 19 juin 2020 relatif à l’aide exceptionnelle pour les centres équestres et les poneys clubs recevant du public, touchés par les mesures prises pour ralentir la propagation de l’épidémie de covid-19
ParLe Bureau

Reprise possible des concours en Juin

Suite à la parution du dernier décret en date, le 1er Juin, la deuxième phase du déconfinement semble se préciser, et l’application des restrictions va progressivement vers un assouplissement.

En ce qui concerne les structures des départements en zone verte (dont la Charente-Maritime) :

[…] l’utilisation des manèges, ERP de type X, est désormais possible, qu’ils soient ouverts ou fermés.

Conditions de pratique :

Les règles sanitaires et de distanciation sociale en vigueur continuent de s’appliquer conformément au Kit de reprise édité par la FFE. L’évolution du guide du ministère des Sports devrait permettre que la pratique soit possible pour tous, sans distinction de niveau et d’autonomie.

La compétition ?

La FFE a soumis au ministère des Sports un protocole de reprise de la compétition. À ce jour, aucune réponse n’est apportée aux multiples relances des fédérations au sujet des compétitions.

En l’état des textes et en l’absence d’interdiction formelle du ministère des Sports, rien ne s’opposerait à une reprise de la compétition pour tous les niveaux à compter du 22 juin prochain, dans le cadre de rassemblements inférieurs à 5.000 personnes (art. 3 du décret). Cette reprise, comme toutes les autres activités, devrait se conduire en application des règles sanitaires en vigueur et du protocole de reprise de la compétition de la FFE.

Tous les autres cas et interprétations sont de la seule compétence du Préfet du département concerné.

source Fédération Français d’Équitation
ParLe Bureau

Ouverture des centres équestres le 11 Mai

C’est officiel, les établissements équestres recevant du public (ERP) peuvent réouvrir leurs portes à compter d’aujourd’hui. Ainsi la pratique équestre de « plein-air » peut reprendre, à conditions de respecter certaines règles, comme les regroupements inférieurs à 10 personnes par zone d’évolution au sein d’une même structure, ou le respect de la distanciation sociale et des gestes barrières.

Pour lire l’intégralité du communiqué de la Fédération Française d’Équitation, cliquez ici.

Et pour consulter le texte intégral original : décret n° 2020-545 du 11 mai 2020.

Photo / Droits FFE DR

ParLe Bureau

Mise en place d’un fond d’urgence pour les centres équestres

Le ministère de l’Agriculture a annoncé la création d’un fond d’urgence à destination des établissements équestres recevant du public. Cet aide financière est une bouffée d’oxygène pour nos clubs fermés depuis maintenant plus d’un mois !

Ci-dessous le communiqué de la FFE ainsi que le lien vers la vidéo de l’annonce à l’Assemblée Nationale : https://youtu.be/C5bCqA_4160

Communiqué de la FFE du 21 avril 2020 :

Les démarches menées sans relâche depuis plusieurs semaines par Serge Lecomte et les services de la Fédération Française d’Equitation commencent à porter leurs fruits. Les ministres de l’Action et des Comptes publics, de l’Agriculture et de l’Alimentation et des Sports ont annoncé, mardi 21 avril,  » un accompagnement financier spécifique et urgent des centres équestres recevant du public et des poney-clubs. »

Depuis la fermeture des établissements recevant du public le 15 mars, la FFE sollicite quotidiennement des mesures de soutien auprès des ministres et leur administration afin que les établissements équestres recevant du public puissent faire face à la crise, notamment avec la mise en place d’un fonds d’urgence pour assurer les soins et l’entretien des équidés.

Dans un  communiqué de presse paru aujourd’hui , Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et Roxana Maracineanu, ministre des Sports ont annoncé un accompagnement financier spécifique et urgent des centres équestres recevant du public et des poney-clubs dont les modalités seront définies dans les prochains jours.

Ce soutien financier fait écho à celui déjà proposé par le Gouvernement et adopté à l’Assemblée nationale vendredi 17 avril pour les parcs zoologiques, cirques familiaux et refuges.

Le président de la FFE, Serge Lecomte, estime qu’il s’agit d’une première avancée : « Nos demandes ont retenu l’attention de nos interlocuteurs que nous tenons constamment informés de notre situation. Je tiens à remercier les Ministres pour leur écoute et leur compréhension de notre environnement mais également les Parlementaires qui se sont engagés à nos côtés parmi lesquels les Députés Martine Leguille-Balloy, Marc Le Fur et Eric Woerth, ainsi que les Sénateurs François Patriat, Bruno Retailleau et Jean-Pierre Vogel.
C’est une première étape mais nous poursuivons sans relâche nos actions pour les poney-clubs et centres équestres. »

Par ailleurs, la Fédération annoncera prochainement le plan de reprise progressive des activités équestres à compter du 11 mai, dès que ce dernier aura été validé par les autorités gouvernementales. 

Sources Fédération Française d’Équitation – Droits photo AdobeStock/Andreas Lorentzatos

Le CDE 17 se tient à votre disposition pour toutes questions concernant ce fond d’urgence et continue de vous tenir informés de l’évolution de la situation. Nous restons attentifs, dans l’attente de la validation du plan de déconfinement.

ParLe Bureau

Fermeture au public des établissements équestres

Nous relayons le dernier communiqué de la FFE qui confirme la fermeture au public des structures équestres jusqu’à nouvel ordre.

Dimanche 15 mars 2020 – 12h30 

Depuis les annonces du Président de la République jeudi 12 mars, les mesures Gouvernementales se multiplient pour lutter contre la propagation du Covid-19. 

Dans ces conditions, la Fédération Française d’Equitation relaye l’application concrète de ces mesures aux activités équestres, dans le cadre du principe général de précaution. 

L’Arrêté du ministre de la santé du 14 mars 2020, publié il y a quelques heures, vient préciser les annonces du premier ministre concernant les nouvelles mesures liées au Coronavirus. 

L’interdiction d’accès au public des établissements recevant du public (ERP) a été généralisée en dehors du personnel de ces établissements. 

Pour les équidés dits « en pension », un accès raisonné doit être organisé par les dirigeants de structures, en limitant autant que possible les accès simultanés aux installations extérieures exclusivement, et ce afin de maintenir l’entretien et l’activité physique nécessaires au bien-être des poneys et chevaux. 

Il s’agit là de préconisations envisageables à cette heure, dans l’attente des prochaines précisions ou annonces du Gouvernement. 

Source FFE.

Lien vers l’arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19.

Le Comité Départemental d’Équitation se tient informer de toute évolution de situation, et vous communiquera dès que possible tout changement.

ParLe Bureau

Covid-19 : mesures en vigueur au 10/03/20

Le Comité Départemental relaie les informations communiquées par FFE concernant l’épidémie de Covid-19 et les mesures qui l’accompagnent :

L’épidémie de Covid-19 se propage en France et de nombreuses restrictions sont mises en place par les autorités afin de limiter sa contamination. Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des mesures en vigueur au 10 mars 2020.

Au niveau national

Tout rassemblement mettant en présence de manière simultanée plus de 1 000 personnes est interdit sur le territoire national jusqu’au 15 avril 2020. Les rassemblements indispensables à la continuité de la vie de la Nation peuvent être maintenus à titre dérogatoire par la Préfecture.

En pratique : Toutes les compétitions sportives ne sont pas automatiquement annulées, les organisateurs doivent s’assurer que le seuil de 1000 personnes présentes simultanément (concurrents, accompagnateurs et spectateurs) ne soit pas dépassé. Pour les compétitions sous ce seuil, des mesures de prévention pour limiter la propagation du virus doivent être mises en place pour le public, les officiels, les concurrents et les bénévoles.

Rappel des gestes barrières : Une attention particulière doit être portée aux lieux de regroupement du public, notamment autour des points de restauration ⁄ buvette. Quelques exemples : Favoriser les zones de service en extérieur, augmenter le linéaire de comptoir afin de favoriser l’espacement entre les clients, prévoir un service en continu pour favoriser la fluidité d’accès aux services bar et restauration, mise en place des mesures de désinfection régulières…

Pour les compétitions annulées en application d’une interdiction administrative, les engagements seront intégralement remboursés.

Au niveau départemental

Chaque Préfecture peut aller plus loin en fonction de la situation de son département. Il faut se référer aux arrêtés préfectoraux et aux documents mis en ligne sur le site de la Préfecture de votre département pour connaître les mesures mises en place.

En pratique : Respecter les prescriptions préfectorales, Dans tous les cas, des mesures de prévention pour limiter la propagation du virus doivent être mises en place : affichage & information aux cavaliers et aux salariés, mise à disposition de solution hydroalcoolique, limiter la mise à disposition des casques et du matériel de pansage, désinfection du matériel après chaque séance, etc.

Vous trouverez sur les liens ci-dessous des ressources documentaires utiles : Modèle d’affiche sur les gestes barrières ; FAQ du ministère du travail pour les salariés et pour les employeurs ; le site d’information du gouvernement régulièrement mis à jour .

Nous ne manquerons pas de vous informer de l’évolution de la situation. Vous pouvez également nous contacter pour toute question propre à votre région ou à votre département : competition@ffe.com.

Source Fédération Français d’Equitation.